Le programme Openmap Numériques

[violet]Permettre aux acheteurs publics franciliens de mieux connaitre l’offre de prestations Technologies de l’Information et de la Communication (TIC)[/violet]

Lancé en décembre 2014, le projet OpenMap Numériques, porté par le GIP Maximilien, en partenariat avec la DIRECCTE Ile-de-France, a pour vocation de développer la connaissance mutuelle et assurer un meilleur dialogue entre entreprises (TPE/PME) du numérique et acheteurs publics, en amont des phases de passation de marché.

Les principaux objectifs du projet sont :

  • Valoriser une pratique innovante de pilotage de ses achats publics
  • Contribuer à un meilleur dialogue entre entreprises du numérique et acheteurs publics, en amont des phases de passation de marché.
  • Conduire le changement dans les pratiques d’achat des pouvoirs adjudicateurs franciliens

Deux actions phares sont menées par Maximilien sur 2015 :

- Les feuilles de route achats numériques
La première concerne les acheteurs publics et les services opérationnels des territoires. Aujourd’hui, le numérique répond à un besoin des collectivités : partage d’information via de l’opendata ou des outils cartographiques, mobilité, plateforme de dématérialisation, gestion décisionnelle, communication digitale, ….
Les acheteurs publics franciliens sont invités à diffuser leurs feuilles de route présentant leurs besoins des dans le secteur des TIC et du numérique sur un horizon de 12 à 18 mois.

- L’organisation de 4 Rencontres de l’Achat Public Numérique
Chaque matinale est thématisée et propose un programme axé autour de 3 temps forts :

  • Une table ronde avec des retours d’expérience de collectivités ayant mis en place des projets numériques qui ont transformé leur organisation interne ou leurs relations avec leurs usagers. Un retour sur leur pratique en matière de politique achat permet également aux entrepreneurs de mieux comprendre comment répondre aux marchés publics.
  • Des pitch d’entreprises numériques qui apporteront un éclairage sur les usages innovants en la matière : Découvrez les vidéos des pitchs d’entrepreneurs
  • Un temps de RV bilatéraux entre des acheteurs publics présents sur table et des prestataires du numérique qui les sollicitent en ligne via une plateforme de gestion de RV.

Un large tour de table impliqué lors du lancement du projet

Bilan à mi parcours

Lors de la première matinale, accueillie par le Conseil Régional d’Île-de-France le 17 avril dernier, acheteurs et prestataires ont répondu présents avec enthousiasme à ce RV qui a rassemblé 150 participants.Elle a permis de générer 352 demandes de RV auprès d’acheteurs, pour 93 RV effectifs.

La seconde Matinale dédiée au "Numérique au service des usagers" a réuni plus de 140 personnes dans les locaux du pôle de compétitivité Cap Digital qui accueillait l’événement.

Nous vous donnons RV le 15 octobre prochain pour la 3ème rencontre :

  • Vous êtes acheteur public, Openmap Numériques vous donne l’opportunité d’aller à la rencontre de l’offre numérique.
  • Vous êtes prestataire du numérique, inscrivez-vous pour rencontrer des acteurs franciliens de la commande publique.

Informations et contact :
www.openmap-numeriques.fr
Sandrine BOUSQUET - 01 53 85 62 27 - sandrine.bousquet@maximilien.fr
Chef de projet OpenMap Numériques

Télécharger le dossier de presse.

Haut de page

Témoignages de membres Maximilien sur Openmap

Fabien Lepetit, Directeur de la Commande publique au Département de la Seine-Saint-Denis et son équipe témoignent en vidéo :

Omer Laurin, Directeur de la commande publique à Communauté d’Agglomération Plaine Commune présent sur une table acheteur le 17 avril 2015 :

"La première Matinale Openmap a été très riche, et elle nous a permis de découvrir de nombreuses entreprises porteuses de solutions innovantes et soucieuses de mieux comprendre les besoins des collectivités territoriales. Ce dialogue est porteur de nouvelles idées côté acheteurs publics, mais il constitue aussi une étape importante pour attirer vers la commande publique des entreprises qui en sont parfois éloignées. Enfin, la Matinale s’est avérée être un temps précieux pour expliquer de vive voix le sens d’une commande publique qui apparait souvent comme une mécanique désincarnée et, à l’occasion, tordre le cou à quelques préjugés ».